Le Crêt d'Esty

Le Conseil Municipal a décidé, le 27 juillet 2001, de créer une zone d'aménagement concerté (ZAC) dans tout le secteur du "Crêt d'Esty". Celle-ci prévoit la construction de logements et d'équipements publics.

Le but affiché est en effet de déplacer le chef-lieu actuel et historique, qui est aujourd'hui implanté autour de l'ancienne mairie-école de 1862 (avant que l'école soit déplacée au Crêt d'Esty en 1994), de l'ancienne église (qui a été démolie dans les années 1850 et reconstruite à son emplacement actuel à "Forneyra" au sommet de la colline de "Corbier") et aussi à proximité du couvent de la congrégation des Sœurs de la Croix, fondée à CHAVANOD en 1838.

Et de créer un nouveau chef-lieu au Crêt d'Esty, autour du groupe scolaire (la maternelle a été construite en 1994 et l'élémentaire en 2013)et de la salle polyvalente (réalisée en 1982-1983), où se trouve aussi déjà le cimetière (en contrebas), et dans le prolongement du village de "Corbier", avec l'église, le stade, le skate-park...

A cette suite, la Commune a acquis, au fil des années, tous les terrains inclus dans le périmètre de la ZAC, pour en maîtriser entièrement l'urbanisation et organiser un projet d'ensemble cohérent. Celui-ci représente aujourd'hui 25 hectares au total. A noter que le tout dernier terrain nécessaire a été acquis le 22 mai 2015 !

Les travaux ont maintenant débuté. Ils vont toutefois s'échelonner sur plus de dix ans. En effet, il est nécessaire de laisser le temps à la Commune d'intégrer convenablement, au fur et à mesure, la population supplémentaire qui va venir ; le nombre total de logements prévus est d'environ 500 à terme - qui devraient être réalisés en trois à cinq tranches - soit autour de 1 300 habitants en plus au total.

Pour le développement de la ZAC, il faut d’abord des aménagements de voirie.

Une nouvelle route a donc été créée, qui serpente à travers la colline du Crêt d’Esty. Avant cela, le Département a exigé la création d’un giratoire sur la route des Creuses (RD 16), pour raccorder la nouvelle voirie du Crêt d’Esty sur la grand-route. Sur ce nouveau rond-point a été érigée une sculpture qui se veut le symbole de cette opération d’envergure : un « chavan », nom patoisant d’une chouette (ou d’un hibou), dont on dit qu’elle a donné son nom à la Commune… Pour en savoir plus : ici

Cette première voie (principale), depuis le rond-point de la RD jusqu’à l’arrière de la Salle Polyvalente et de l’école, permet de rejoindre ces deux équipements et aussi la nouvelle mairie et le lycée agricole. Il est prévu, lorsque toute la ZAC sera réalisée, qu’elle soit prolongée, depuis l’école jusque vers le cimetière, afin de rejoindre la route des Gorges du Fier (RD 116). Ce dernier tronçon ne devrait toutefois pas être réalisé avant un horizon à dix ans.

Une voie secondaire a également été créée, en parallèle de la route des Creuses, depuis la voie principale, pour desservir les premiers logements (sociaux et en accession sociale à la propriété).

A noter que, pour ces deux routes, il reste encore des travaux de finition à réaliser : bordures de trottoir, revêtement bitumineux définitif et mobilier urbain (éclairage public, végétalisation...). Ils n’auront lieu qu’après que les premiers immeubles de logements auront été construits, afin d’éviter que la route soit abîmée entre temps par les engins de chantier...

La Commune a aussi réalisé un nouveau parking à l'arrière de la Salle Polyvalente, en remplacement du stationnement qui existait jusqu’à présent devant l’école. Ce dernier a dû être supprimé pour pouvoir laisser la place à la nouvelle mairie-bibliothèque-auditorium et à la nouvelle place publique, qui vont être édifiées à cet emplacement. Ce nouvel espace a été mis en service à la mi-juin 2017, permettant ainsi d’enchaîner, sans rupture, avec le démarrage de la construction du nouveau bâtiment « mairie ». C’est désormais sur ce parking que doivent se garer les parents d’élèves de l’école et tous les utilisateurs de la Salle Polyvalente.

A noter que tous ces ouvrages routiers ont été dénommés par le Conseil Municipal, le 6 juin 2016. Pour connaître les nouveaux noms de rue et le plan pour se repérer : ici

La Commune a lancé une première tranche de commercialisation des terrains de la ZAC, pour y faire bâtir les premiers logements. Trois lots ont ainsi été vendus.

Début juillet 2016, le Conseil Municipal a choisi la S.A. d’HLM HALPADES pour la construction de 42 logements locatifs aidés répartis en 8 T2 + 23 T3 + 11 T4.

Il a également retenu la S.A. d’HLM LE MONT-BLANC pour bâtir 28 logements en accession sociale à la propriété, qui se décomposent en 6 T2 + 16 T3 + 4 T4 + 2 T5.

Les permis de construire de ces deux programmes ont été déposés au début de l’été 2016 et ont été délivrés à l'automne 2016 (26 septembre et 6 octobre). Ces deux bailleurs sociaux sont en train de consulter les entreprises de travaux, et espèrent un démarrage de leur chantier à l'été ou à l'automne 2017 pour une livraison espérée en 2019. A noter que ces deux projets architecturaux ont été travaillés très en amont, en étroite collaboration entre les bailleurs, leur architecte et la Commune, qui a veillé à ce qu’un soin tout particulier sera soit apporté à ces premières réalisations : elles seront en effet implantées en front de la route des Creuses et elles devraient donner le "la" à ce nouveau quartier...

Pour découvrir l’aspect général de ces nouvelles constructions :

42 logements sociaux ici – 28 logements en accession sociale à la propriété ici

Pour obtenir un logement social au Crêt d’Esty, la règle est la même que pour toute demande de logement social. Pour en savoir plus : ici

Pour faire acte de candidature pour acheter un logement en accession sociale à la propriété, il faut contacter directement la S.A. MONT-BLANC :tél. : 04 50 88 54 02  -  Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  -  Site : www.samontblanc.com

Enfin, début 2017, le Conseil Municipal a choisi la société BOUYGUES IMMOBILIER pour la réalisation de 84 logements en accession libre à la propriété, à la suite d'une mise en concurrence de cinq promoteurs sélectionnés pour le sérieux de leurs réalisations et d'un mini-concours architectural. Le projet retenu se déclinera en cinq bâtiments, positionnés à l'arrière des logements des bailleurs sociaux. Cette troisième opération en est actuellement à la phase d'avant-projet, la Commune et le promoteur travaillant ensemble à l'affiner, avant le dépôt du permis de construire officiel (sans doute au cours de l'été 2017) et un démarrage ensuite des travaux en 2018, pour une livraison vers la fin 2019.

Parallèlement à ces opérations de voirie et de commercialisation des terrains pour du logement, le Conseil Municipal a lancé, le 8 juin 2015, un concrous d'architectes pour réaliser une nouvelle mairie, complétée par des locaux pour la bibliothèque associative et par un petit auditorium d'une capacité de 150 places. Ces équipements publics seront complétés par une place publique servant aussi à relier le groupe scolaire, la salle polyvalente, demain peut-être aussi un petit bâtiment périscolaire.

Ce concours a d’abord permis de retenir trois lauréats (sur 80 candidatures présentées !), qui ont remis leur projet (esquisse détaillée) à un jury, composé d’élus du Conseil Municipal et de représentants de la profession d’architecte. Celui-ci s’est réuni à plusieurs reprises et a retenu au final, parmi ces trois lauréats, l’équipe de maîtrise d’œuvre composée des architectes DE JONG, implantés à ANNECY-LE-VIEUX, et du paysagiste DUBOIS, d’ANNECY, et de différents bureaux d’études, d’un économiste, d’un scénographe... Ce choix a été validé par le Conseil Municipal le 29 février 2016.

Pour découvrir les projets des trois lauréats admis à concourir :

Projet n° 1 (projet retenu) - Planche 1 - Planche 2 - Planche 3
Projet n° 2 - Planche 1 - Planche 2 - Planche 3
Projet n° 3 - Planche 1 - Planche 2 - Planche 3

L’équipe DE JONG / DUBOIS a, depuis, travaillé sur le projet. Il est donc organisé autour d’un bâtiment unique réunissant la future mairie, bibliothèque et auditorium et de la place publique qui le reliera à l’école et à la Salle polyvalente. Il a connu plusieurs évolutions mineures dans sa conception, pour l’affiner et tenir compte des demandes des futurs utilisateurs : une commission spéciale du Conseil Municipal a en effet été mise en place pour suivre cette opération, qui est composée, en plus d’élus, de représentants du personnel communal (pour la mairie), de l’association "Au Pré de mon Livre" (pour la bibliothèque) et des associations "Courant d’Art" et "Compagnie Emporte-Pièce" (pour l’auditorium). Le permis de construire a été délivré le 20 décembre 2016.

Une consultation des entreprises a été lancée, début 2017, qui est sur le point de s’achever (25 lots de travaux sur 26 ont pu déjà être attribués). Le premier coup de pioche …ou plus exactement le premier coup de pelle mécanique pour faire le grand trou des fondations… a été donné à la mi-juin 2017, donnant le top-départ pour env. 15 à 18 mois de travaux.

A l'entrée du Crêt d'Esty, la Commune a réservé un lot pour la réalisation de deux petits bâtiments d'activités tertiaires de proximité.

Un premier bâtiment a été vendu, début 2017, à deux particuliers associés pour l'occasion, qui ont décidé d'y réaliser 800 m² de locaux destinés à des professions médicales ou paramédicales : médecins, infirmiers, kinésithérapeutes, dentistes...

L'avant-projet de cette première construction est en cours de finalisation, sous le contrôle de la Commune. Le permis de construire devrait ensuite être déposé cet été 2017, pour une réalisation espérée sur 2018.

Ces deux promoteurs envisagent dans la foulée de construire un second bâtiment, juste à côté et lui aussi de 800 m² de surfaces de plancher, qui pourrait accueillir d'autres professionnels de services, mais pas forcément tous dans le secteur (para)médical.

Pour suivre le déroulement de tous ces chantiers

Premiers travaux d'aménagements 2015 - 2016